Les indicateurs majeurs d’une capacité d’emprunt

Avant d’approuver une demande de prêt, la vérification de la capacité d’emprunt fait partie des étapes les plus importantes dans l’analyse de crédit. Si elle est suffisante, vous pouvez espérer une réponse favorable venant de votre banquier. En revanche, si votre capacité est négative, cela explique votre difficulté financière. En effet, la banque en charge de votre dossier est dans la mesure d’ajourner votre dossier, voire le refuser.

Ratio de solvabilité : variable en adéquation avec la capacité d’emprunt

Souvent, les agents commerciaux de la banque sont dans l’obligation d’atteindre des objectifs mensuels. Même si c’est le cas, ces personnes restent dans le cadre de la vigilance en matière d’octroi de crédit. Elles ont ainsi besoin de calculer plusieurs ratios avant de prendre une décision définitive, notamment le ratio de solvabilité. Après calcul, si ce dernier affiche un résultat positif, la banque est motivée à vous prêter de l’argent. Toutefois, si le résultat est médiocre, l’organisme financier ne prend pas non plus de risque. En conséquence, il met votre dossier sous le coude.

  • Avant de contracter un prêt auprès des établissements financiers, il est recommandé de faire une simulation. Il existe aujourd’hui de nombreuses banques qui proposent ce service en ligne gratuitement.
  • Si vous trouvez que n’êtes pas encore en mesure de rembourser un prêt, ne perdez pas de temps de fournir des dossiers. Attendez le moment opportun.
  • Dans la règle de crédit, si une des conditions fixées n’est pas remplie, les décisionnaires se mettent également en doute. Ils refusent catégoriquement votre demande.

Il est bon de préciser que le processus reste le même autant sur un crédit petit montant que sur un gros montant. Même pour un crédit à la consommation de 100 euros, l’analyste financier ne passe aucune étape.

Revenus du foyer : entrent dans le calcul de la capacité d’emprunt

Les revenus du foyer figurent parmi les variables incontournables dans la détermination de la capacité d’emprunt. S’ils sont faibles, cela peut avoir une conséquence importante dans la décision finale de votre dossier. Si vous ne connaissez pas les éléments constitutifs de revenus du foyer, veuillez consulter votre agent commercial. Ce dernier est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. En général, la banque inclut dans le calcul de la capacité d’emprunt le salaire que vous percevez mensuellement. Si vous êtes en contrat CDI, procédez à une attestation d’emploi pour justifier votre catégorie professionnelle. Vos bulletins de paie sont également utiles pour savoir le montant exact de votre rémunération.

Il se peut que vous bénéficiiez des pensions alimentaires régulièrement. À ce propos, si vous disposez des pièces justificatives, présentez-les à votre conseiller clientèle. Il en est de même pour les personnes qui reçoivent des subventions. Attention, si vous profitez des primes exceptionnelles, la banque ne considère pas ces dernières comme des revenus.

Charges fixes : impacte le résultat de la capacité d’emprunt

À l’instar de revenus du foyer, la banque prend également en considération vos dépenses régulières. Ces dernières sont indispensables pour équilibrer l’opération. Si l’analyste financier trouve que le montant des charges est largement supérieur à celui des revenus, il ne se pose plus de questions. Votre dossier sera toujours présenté au comité de crédit, mais fera l’objet d’un refus. Cette situation montre que vous disposiez d’un taux d’endettement plus élevé. La banque entend par charges fixes, toutes les charges que vous payez tous les mois, en l’occurrence, le loyer, les frais de scolarité de vos enfants, la facture d’électricité, l’échéance du crédit antérieur, etc.

Pour les personnes qui ont déjà contracté un prêt précédemment, la banque vous propose un service adapté à votre situation, notamment le rachat de crédit. Avec ce dernier, vous bénéficiez d’une durée de crédit assez longue. Le taux d’intérêt est également moins cher. Tous vos crédits sont regroupés dans un seul contrat et vous ne payez qu’une seule échéance tous les mois. 

Les indicateurs majeurs d’une capacité d’emprunt
Retour en haut