Les points importants à prendre en compte pour choisir un avocat d’affaires

Choisir un avocat pour son entreprise n’est pas aussi simple que d’ouvrir les pages jaunes et de sélectionner celui qui a la meilleure annonce. Et demander des conseils juridiques gratuits à ses amis lorsque l’entrepreneur est dans le pétrin ne sera pas sans doute une solution efficace. Voici comment trouver le meilleur avocat spécialiste des affaires.

Quel est tout d’abord le bon moment pour en engager un ?

Il existe une certaine réticence chez les entrepreneurs quant au fait d’engager des avocats parce qu’ils considèrent que les services juridiques font double emploi ou ne sont pas nécessaires à l’exploitation quotidienne de l’entreprise. Beaucoup considèrent que c’est juste de la perte d’argent. Mais au contraire, c’est souvent bénéfique pour eux dans les cas suivants, par exemple :

  • Acquérir ou vendre une société,
  • Obtenir un financement public ou privé,
  • Négocier des contrats d’affaires et d’emploi,
  • Rédiger des clauses de non-concurrence,
  • Obtenir des marques de commerce et des brevets et protéger les secrets commerciaux.
  • Etc.

Un bon avocat comprend ou est prêt à se renseigner sur le marché sur lequel l’entreprise opère

Il y a des avocats d’affaires qui sont doués. Mais si l’un d’entre eux ne connait pas du tout le secteur d’activité ou la façon dont l’entreprise de son potentiel client fonctionne, c’est un vrai problème. Cela ne veut pas dire qu’il sera seulement spécialiste d’un seul domaine en particulier, mais il devra avoir la volonté, en tant que conseiller juridique, d’apprendre et de comprendre ce que l’entité fait chaque jour : qui sont ses principaux clients et partenaires stratégiques et surtout qui sont les concurrents potentiels ? Il ne pourra pas élaborer une stratégie juridique efficace sans cela.

Choisir un avocat qui est prêt à offrir toujours plus à ses clients

Il est nécessaire de préciser que s’offrir les services d’un bon conseiller juridique expert du monde des affaires n’est pas bon marché. Il y a des questions qui peuvent être posées au futur partenaire afin de le tester et de voir si ce sera rentable comme : le cabinet d’avocats organise-t-il des rencontres entre ses clients pour pouvoir les mettre en relation et faire du réseautage ? Sont-ils en collaboration avec d’autres avocats et professionnels auxquels ils peuvent orienter leurs clients au cas où ? Sont-ils membres d’associations professionnelles ou d’autres groupes donc, pouvant être avantageux pour leurs clients ? Sont-ils prêts à faire des présentations à d’autres clients, clients potentiels et partenaires stratégiques ?

En bref, il ne faut pas négliger la force d’avoir un avocat dans la gestion de ses affaires. Il faut toujours penser à assurer ses arrières et à sécuriser son business. Alors, afin d’avoir la bonne personne à ses côtés, ces quelques conseils devraient aider les entrepreneurs à ne pas se louper dans leur choix de conseiller juridique.

Retour en haut