Quels sont les rapports et les divergences entre loi et droit ?

La loi et le droit sont deux termes utilisés dans le domaine juridique. Il n’y a pas de justice rendue sans l’intervention de ces deux termes. Il convient alors de faire ressortir leurs points communs et divergents.

Aperçu sur la loi

Elle est considérée comme une norme relevant du domaine juridique qui facilite le rapport entre les personnes. La loi s’applique à tout le monde et protège l’intérêt de chaque citoyen. Elle provient du discours sur la raison et est commune à la nation.

La loi peut être considérée comme une décision suprême qui régit les liens entre les individus d’un État. Elle a pour conséquence la sanction de la personne qui ne l’applique pas.

Aperçu sur le droit

Ensemble de règles, prescriptions qui favorisent une meilleure interaction entre les personnes d’un Etat. Avec le droit, chaque individu reconnaît sa place dans la société et donne à son concitoyen celui qui lui revient.

Le droit fait appel à la morale, car il cherche à faire ce qui est juste pour soi et pour autrui. Le respect du droit fait intervenir l’autorité publique, car il est obligatoire pour chaque citoyen. Des sanctions sont prévues en cas du non-respect du droit.

Rapport entre le droit et la loi

La loi est la forme injonctive que prend le droit. La loi étant une prescription, son application revient au respect d’un droit prédéfini. Ainsi, la loi est sous le droit, car c’est pour se faire respecter que le droit prend la forme d’une loi. Quand il intervient, le droit fait appel à une loi pour le soutenir. C’est de cette façon que les rapports entre les individus sont entretenus. La loi a un pouvoir de force qui lui confère un caractère obligatoire.

La loi confère sa force au droit pour son application. Le droit pour sa part fait intervenir la raison et cherche à respecter chaque individu tel qu’il est. La loi quant à elle vient en appui au droit pour faciliter la mise en exécution de celui-ci. Par conséquent, sans la loi, le droit risque d’être bafoué. C’est la loi qui fait respecter le droit.

Divergences entre la loi et le droit

Si l’un fait appel à l’autre pour une parfaite application, il est certain qu’ils collaborent ensemble. Cependant la divergence entre les deux se situe au niveau de la force qu’utilise l’un pour le respect de l’autre. En effet, le droit ne s’applique pas en faisant usage de la force. Cette situation dénature le droit et lui fait perdre sa légitimité. Pour que le droit soit légitime, il doit être exempté de toutes formes de force.

Il faudrait reconnaître que sans l’existence de la force le droit ne peut être mis en application. Ceci pousse à dire que le droit ne peut pas exister sans un minimum de force. Par suite, les deux se retrouvent indissociables dans la mesure où ils vont de pair.  Lorsque la force vient d’une autorité suprême pour le respect du droit, la question de la liberté est toujours d’actualité.

Mais quand c’est un individu qui fait usage de la force pour le respect du droit, la liberté de son concitoyen est bafouée. Il faut donc laisser l’autorité judiciaire faire respecter le droit en usant de la loi et de son pouvoir.

Quels sont les rapports et les divergences entre loi et droit ?
Retour en haut